Cette rubrique est un "Clin d’œil" sur un lieu, un événement...

 

Depuis 1927 Aubergenville est équipée d'établissements de bains. Une brève histoire à retrouver dans le PDF ci-dessous.

Les bains d'Aubergenville.
Un siècle de pérégrination pour les piscine d'Aubergenville-Elisabeyhville; de la "plage de Paris" à "Seine-Mauldre".
piscine.pdf
Document Adobe Acrobat 3.2 MB

 

 

Une devise belge pour la façade d'une église d'Aubergenville.

Elisabethville cité belge en Yvelines.
Quelques réflexions afin de donner sens à la présentation du quartier comme une "ville belge".
belgitude.pdf
Document Adobe Acrobat 4.1 MB

 

Comment un petit village rural s'est-il mué en une petite ville de la région parisienne.

Evolution de l'espace urbain du vieux bourg d'Aubergenville.
Un traversée rapide de 12 siècles d'histoire urbaine à Aubergenville.
bourg.pdf
Document Adobe Acrobat 2.3 MB

Un quartier nouveau : Acosta et de nombreuses rénovations, créations depuis la décennie 1960; le bourg d'Aubergenville est redessiné par les architectes suivant la politique volontariste des différentes municipalités.

Architectes d'Aubergenville - volet 2.
Depuis 1961, le vieux bourg s'est transformé avec les réalisations de Robert/Mahé et celles ponctuelles d'E. Bathellier.
ArchiMahéBathellier.pdf
Document Adobe Acrobat 3.2 MB

Dans ce premier volet, E. Ramoisy, P. Lefaucheux – commanditaires – P. Tournon et B. Zehrfuss - architectes – organisent le destin du domaine de la Garenne (Elisabethville).

Elisa-ramoisy au premier plan; Elisa Lefaucheux en haut à gauche.
photo M. Chemin - 1980.

2 architectes de renom dessinent Elisabethville.
Entre 1920 et 1950, de Paul Tournon à Bernard Zehrfuss le quartier d'Elisabethville se construit en opposition de styles.
ArchiTournon.pdf
Document Adobe Acrobat 3.2 MB

 

Une petite plongée dans les rares maisons « Art moderne » d'Elisabethville, sur fond de trafic d'armes et d’espionnage, pour le clin d’œil de ce mois d'Avril.

N°9 : La maison d'Elsa.
Elsa propriétaire énigmatique d'une villa originale dans le néo normand dominant ; des liens avec la seconde guerre mondiale qui se prépare... Le quartier d'Elisabethville fait la « une » de l'actualité de 1939.
Elsa.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

 

On a parlé de la génération des betteraviers pour les premiers de Renault-Flins... Est-ce pour cela que l'entreprise leur a proposé des jardins potagers ,

 

 

N°8 : Jardins ouvriers dans la cité-jardin.
Aux origine d'Aubergenville, ville fleurie et clin d’œil aux jardiniers amateurs d'antan.
jardinsbis.pdf
Document Adobe Acrobat 2.7 MB

 

Pendant près de 3/4 de siècle les 2 barrières, ici levées, ont été le sas obligé de tout déplacement vers le plateau. le cadre de cette photo est resté immuable jusqu'en 1971.

N°7 : Les vicissitudes d'un passage à niveau.
Une barrière coupait occasionnellement l'axe Nord-sud reliant le quartier d'Elisabethville à Aubergenville-centre. Le territoire communal est en effet traversé par la voie ferrée Paris-Le havre via Mantes. Autour de ce lieu de passage, bien des souvenirs.
passageàniveau.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

 

 

Puisque le quartier de la gare se développe, se transforme en homogénéisant l'urbain entre le quartier d'Elisabethville et le "vieil" Aubergenville, pourquoi ne pas ressortir ce vieux projet ?

 

N°6 : Pérégrinations d'une mairie.
Après 1 siècle de centralité, la localisation de l'hôtel de ville d'Aubergenville est mis en question avant de revenir... au centre du vieux bourg.
mairies.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

 

Une image d'un passé récent ; si les peupliers ont disparu, la seine peut encore déborder de son lit.
Ici, l'accès à la piscine (ancienne plage de Paris) est interdit, de même que celui à l'Ermitage. Le PDF ci-dessous vous en apprendra davantage.

N°5 : Petite histoire des débordements de la Seine sur Elisabethville.
Quelques documents pour illustrer les crues du fleuve et en particulier celle de l'hiver 1955/56 qui reste la plus importante, dans la mémoire des plus anciens de la commune.
crues.pdf
Document Adobe Acrobat 3.4 MB

 

 

Une souveraine mélomane, marraine d'une petite enclave républicaine.

N°4 : 01/01/18 - Instantanés de la vie d'une Reine.
Elle était Reine des Belges, mais aussi la marraine de notre quartier d'Elisabethville.
(pour en savoir plus : eponelisauber.jimdo.com)
Elisabeth.pdf
Document Adobe Acrobat 643.6 KB

 

 

Quelques rappels pour réveiller les souvenirs des générations du "Baby boom". Nos premiers Noëls, ceux des années 1950.

N°3 : 20/12/17 - Noël, avec l'odeur de la bougie qui se consume.
Des enfants des écoles d'Aubergenville à ceux des employés de la Régie Nationale des Usines Renault, le père Noël des années 1950 a beaucoup à faire.
Noel.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

 

Décembre 1957, un événement tragique permet à Elisabethville en Yvelines de rentrer dans l'univers romanesque.

N°2 -/12/17 - Drame au passage à niveau.
Habitant à quelques kilomètres de lieu de l'accident, F. Dard lui assure la pérennité par son roman "Les scélérats" (ed. Fleuve Noir)
sceleratsplus.pdf
Document Adobe Acrobat 501.0 KB

 

 

Mon petit château d'eau, né en 1924 est écrasé par son cadet, né en 1954. Un espoir de renouveau pour lui : son acquisition par la mairie d'Aubergenville pour 1 € symbolique. 

N°1 - novembre 2017 : Petit château d'eau d’antan.
Une brève histoire, pour un bâtiment discret mais utile en son temps. Pour en savoir plus :
www.eponelisauber.jimdo.com
chateaudeau.pdf
Document Adobe Acrobat 452.2 KB

Si vous voulez en connaitre un peu plus sur la présence des américains, mais aussi sur celle des belges, italiens, suédois dans le quartier d'Elisabethville consultez le PDF qui leur est consacré.

Astuce: pour enlever cette publicité Jimdo, jetez-donc un oeil sur JimdoPro... ;-)

Informations ici